À LA FÊTE DES TRANSPORTS

Place de la Bastille, le 12 septembre 2009






AU FESTIVAL SOUS LA PLAGE

Le 14 juillet 2009


Pour la Saison de la Turquie en France, projection de photos d'Istanbul : embarquement pour le Bosphore !

photo © Vinciane Verguethen

PREMIÈRE SORTIE

À l'escale parisienne du Festival de L'OH, le 28 juin 2009



DÉPLOIEMENT

À deux personnes en 10 min chrono
video

PRINCIPE

L'intérieur du container sert de salle de projection, le chariot à l'accueil du public.
Mobilier et habillage bâche spécifiques au projet du Ports de Paris

UN OBJET ÉCO-CONçU


Ce container n’est pas tout à fait comme les autres : nous l’avons recyclé et transformé selon une démarche spécifique, celle de l’éco-conception. Cette démarche fait appel à une réflexion sur la vie de l’objet, sur son processus de transformation et sur sa durabilité.


D'où vient-il ?

La provenance des matériaux est contrôlée : les concepteurs ont privilégié les matériaux propres et recyclés, comme l’utilisation de bâches de chantier pour l’habillage.

Comment sera-t-il utilisé ?
L’aménagement amovible permet de facilement modifier cet équipement, ou de réutiliser le container dans sa fonction première. Le projet est donc évolutif et réversible, selon les besoins des utilisateurs.

Comment est-il fait ?
L’Expo-Box est le produit d’une fabrication citoyenne, qui inscrit le projet à la fois dans une dynamique d’innovation, et dans une volonté de valorisation du travail. Deux entreprises d’insertion ont travaillé sur le projet à la demande du Port de Paris et de la Ville de Paris : Petit Bain pour la conception (Damien Chivialle) et Extramuros l'Atelier pour la réalisation.

UN CONTAINER À QUOI çA SERT ?

Cette boite en acier a parcouru toutes les mers du monde : elle peut contenir toutes sortes d’objets, des vêtements aux meubles en passant par les déchets.


Du fleuve au quai


Le transport fluvial conteneurisé a été multiplié par 10 en 10 ans sur le bassin de la Seine. Le container devient un acteur sans cesse plus important des ports et des berges d’Ile-de-France. Il est l’instrument du développement des modes de transport alternatifs, pour lesquels le Grenelle de l’Environnement prévoit une croissance de 25 % d’ici 2012. Fort de sa mission de développement du transport fluvial, le Port de Paris a choisi de "recycler" un container, de le "détourner" pour en faire un objet et un lieu d’information sur les activités fluviales et portuaires, un lien entre la ville et le fleuve.

Le container, outil pour un transport propre

La voie d’eau présente de nombreux avantages :
_ une grande économie d’énergie (la consommation de carburant est 5 fois moindre que pour la route, d’où une diminution importante des émissions de gaz à effet de serre)
_ de faibles niveaux d’émissions sonores
_ une diminution de la congestion sur les routes (1 convoi de 5 000 tonnes permet de supprimer 250 camions)
_ une sécurité : les accidents sont particulièrement rares sur la voie d’eau.

La containerisation facilite le trafic fluvial et maritime

En Ile-de-France, plus de 100 000 E.V.P. (Equivalent vingt pied, la taille du container dans lequel vous vous trouvez) sont transportés par voie d’eau chaque année. Ils sont chargés et déchargés sur trois terminaux à containers sur les ports de Gennevilliers (92), Bonneuil (94), et Limay (78).


(Sources Ports de Paris)